Histoire de Barcelone

La ville de Barcelone fut fondée à la fin du Ier siècle avant J.C., sous le nom de Barcino, une colonie romaine, même si ses origines remontent à la fin de l’Âge de Bronze.

Au cours de ses 4000 années d’Histoire, elle a été successivement occupée par les Laietans, les Carthaginois, les Romains, les Wisigoths, les Chrétiens et les Musulmans, lesquels ont légué à la ville un patrimoine historique et culturel très riche.

L’ancienne Barcino est celle qui précède directement l’actuelle ville de Barcelone. Le noyau urbain était entouré de murailles avec quatre portes d’entrée et occupait une superficie de 10 hectares. Aujourd’hui, outre les fragments de la muraille, on peut voir plusieurs vestiges de cette ancienne colonie romaine, tels que le Temple Romain (fin du Ier siècle avant J.C.), rue Paradís, la Vía Sepulcral romaine (Ier et IIIème siècles avant J.C.) sur la place Vila de Madrid, les tours de défense (IVème siècle avant J.C.), rue du Correu Vell et sur la place Ramon Berenguer, les aqueducs romains (Ier siècle avant J.C.) de la Plaça Nova, le quartier artisanal, le Musée d’Histoire de la ville (II-IVème siècles) sur la Plaça del Rei ainsi que l’ensemble épiscopal (IV-VIIIème siècles).

Après l’expansion médiévale, la ville gothique s’est développée autour de la Plaza de Sant Jaume. Dans tout le quartier, on peut apprécier les vestiges de la muraille et, parmi les monuments les plus importants, on distingue le Palais de la Generalitat, le Palais de l’Hôtel de Ville, la Plaça del Rei, le Palais Royal Majeur, l’Église de Santa Ágata et le Palais des Archives de la Couronne d’Aragon.

Après la défaite militaire lors de la Guerre de Succession, Barcelone connut une croissance économique grâce aux usines de coton et à la liberté de commerce avec l’Amérique.

Durant cette époque, on acheva l’urbanisation du Raval i de la Rambla.

Durant cette époque, le pays vécut de grandes périodes de contestation dues aux mouvements sociaux et politiques qui avaient lieu dans tout l’état.

Ce fut le début des réformes de l’urbanisme au cours desquelles les murailles et la Citadelle militaire furent démolies. Le premier chemin de fer fit son apparition en 1848.

Grâce à l’exposition universelle, Barcelone n’améliora pas seulement ses infrastructures, elle acquit également une envergure internationale.

À la fin du XIXème siècle, de nombreux centres de loisirs et d’activité physique virent le jour et convertirent Barcelone en capitale du sport espagnol.

Les années d’après-guerre et du régime franquiste furent une époque très difficile pour Barcelone, qui luttait entre rationnements et marché noir.

Avec l’arrivée de la démocratie, la renaissance culturelle et urbanistique fit son apparition. Plus tard, l’organisation des Jeux Olympiques de 1992 donna l’élan définitif au développement de la ville.

Le Forum Universel des Cultures de l’année 2004 apporta de nouveaux changements dans la ville et le quartier de Diagonal Mar fut construit. Depuis lors jusqu’à aujourd’hui, Barcelone est devenue une ville cosmopolite d’envergure internationale.